Christophe Houllier

Technique : Huile et fusain

Dimension : 210 X 120 cm

Composition: Toile mixte coton polyester

Format du tableau: Horizontal

Finition : Deux couches de vernis pour protéger et donner une très longue longévité à l’œuvre

Dans ma peinture, un sujet émerge : la femme.
Connectée à la nature mais aussi soumises à des règles s’imposant jusque dans son intimité, elle est au cœur du combat pour la liberté individuelle.
Entre le féminisme extrémiste, venant d’Amérique du Nord, qui tablerait presque sur l’éradication de tout ce qui est masculin dans une revanche nihiliste, le retour de la tyrannie religieuse pour qui le simple fait de se maquiller relèverait de Satan et à l’opposé la marchandisation du corps promue par les GAFAM où une pornographie puritaine investit le champ public, les femmes sont la première proie de tous les asservissements… avec aussi leur complicité.
Car oui, il ne s’agit pas ici de les poser en complètes victimes car il s’en trouvera toujours pour défendre les oppresseurs. Mais les femmes me semblent être particulièrement la proie symbolique de ce qu’est l’esprit du temps.
Ce qui leur arrive, nous est réservé à tous, de toutes les manières !
L’homme est une femme comme les autres !