Christophe Houllier

Technique : Acrylique, Pastel à l’huile et à l’écu, Collages papier

Dimension : 20 X 20 cm

Composition: Papier Etival 300g marouflé sur bois

Format du tableau: vertical

Finition : Deux couches de vernis pour protéger et donner une très longue longévité à l’œuvre

Le titre prend toute sa signification par les nombreuses étapes successives qui ont amené le dernier geste à définir l’œuvre. Je ne compte plus les étapes d’ajout de suppression pour finalement parvenir à la touche ultime qui donne du mouvement, là où on aurait pu s’attendre à une construction plus figée.

L’ensemble donne la sensation d’un tracé spontané alors qu’il résulte d’une accumulation. Beaucoup de “bruit” est venu perturber la création de cette œuvre. J’entends le bruit par pensées.

Pour contrecarrer cette perturbation, je n’hésite pas à déchirer, arracher pour revenir à une forme plus légère et qui contient, pourtant, le poids des tentatives car entourée, mêlée aux stigmates des hésitations.