Christophe Houllier

Technique : Acrylique, Pastel à l’huile et à l’écu, Collages papier

Dimension : 72 X 64 cm

Composition: Papier Etival 300g marouflé sur bois

Format du tableau: vertical

Finition : Deux couches de vernis pour protéger et donner une très longue longévité à l’œuvre

790,00 

Rupture de stock

Fluo dans la palette. Ça me taraudait depuis quelques temps.⠀
En recherche constante de formes nouvelles, tant sur l’évolution plastique personnelle qu’en termes de proposition dans la grande marée d’œuvres produites chaque jour dans le monde, je cherche signification notamment par ce nouvel apport.

Je veux utiliser cette teinte contemporaine comme une parmi les autres. La mettre en harmonie par contraste et par mélange.
Le jaune fluo n’est pas une révolution, ni même son recours dans l’art. Mais elle temporalise l’œuvre et amène cette dimension du présent dans le sujet des Fragments.⠀
Se cristallise ici un dialogue avec l’héritage, la trace et interroge notre unicité dans le temps.⠀
Qu’apporte notre époque dans l’humanité ? Que faisons-nous le temps de quelques soupirs ? Qu’est-ce que j’apporte ?

Est-ce l’angoisse commune de l’artiste obsédé par l’immortalité à travers son art ? Ça expliquerait peut-être pourquoi je vis chaque œuvre comme si c’était la chose la plus importante qui soit.

Je peins donc je témoigne.⠀
Parfois, l’œuvre émerge rapidement. Parfois, comme ici, elle résulte d’un plus grand labeur pour que la composition soit juste, que se dessine une vraie forme des nombreux morceaux collés, ajustés, retirés, recollés, déchirés, recouverts.

Sa texture évoque ces vieux murs sur lesquels s’imprime l’activité humaine à travers les années. On retrouve dans la peinture ou la photo abstraite, cette évocation. Mais je suis convaincue, pour ma part, que l’artiste doit exprimer sa singularité. Alors je dessine.

Je modèle, de la matière crue du papier à l’aplat de couleur, de la petite touche à la large forme. De cette complexité de mixage peu orthodoxe de matériaux, pourtant de qualité « beaux-arts », doit naître une figure construite.